Les Cœurs villageois (Cookshire-Eaton et Scotstown)

image4

Les Cœurs villageois se démarquent pour toutes sortes de raisons. Leur volonté de se développer, de mettre en valeur ce qu’ils ont de meilleur à offrir, de proposer des produits d’ici, de mettre de l’avant des services, des activités et des attraits exceptionnels et, enfin, de toujours garder le cœur ouvert afin que tous ceux qui y passent se sentent comme chez des amis! Ce n’est pas pour rien que les Cœurs villageois sont les dignes représentants des villages des Cantons-de-l’Est!  Le réseau des Cœurs villageois, piloté par Tourisme Cantons-de-l’Est, nécessite un travailler ensemble hors du commun entre intervenants locaux et régionaux, municipalités et citoyens.

Scotstown (accrédité en 2019)

Située au pied du massif du mont-Mégantic, Scotstown a été fondée à la fin du 19e siècle par des colons écossais. La municipalité a mobilisé ses acteurs locaux afin de mettre de l’avant cet héritage écossais. Accompagnée d’un comité de bénévoles engagés, elle a enrichi la présentation de ses attraits et de ses animations autour du magnifique parc municipal Walter-MacKenzie : le marché public estival, le P’tit écossais, la charcuterie de Scotstown, l’Univers caché du petit monde elfique et un tout nouveau camping municipal. En bordure de la Rivière-au-Saumon, Scotstown présente ses racines architecturales. Les plus sportifs seront ravis par la présence d’une piste cyclable de huit kilomètres reliant Scotstown au parc national du Mont-Mégantic.

Cookshire-Eaton (accrédité en 2018)

Empreint d’une importante richesse historique et patrimoniale, ce Cœur villageois se partage entre plusieurs attraits, tous uniques et certains marqués par une histoire exceptionnelle, comme en témoignent le circuit des loyalistes et le Chemin des Cantons qu’embellissent quatre magnifiques églises.

Saviez-vous que Eaton-Corner (qui fait partie de Cookshire-Eaton) a, à une époque, été plus grand que la ville de Sherbrooke? Vous le découvrirez au Musée Eaton Corner, ainsi que plusieurs autres éléments historiques intéressants, dont plusieurs artéfacts uniques.

En plus de servir de bureau d’accueil touristique, la Maison de la culture John Henry Pope, un ancien presbytère, est une galerie où sont exposées les œuvres d’artistes professionnels régionaux.

De plus, le parc profite de la présence d’un calanais – un arrangement de pierres faisant écho au site mégalithique qui se trouve en Écosse datant de 3000 ans av. J.-C, en lien avec les phases lunaires – afin de souligner le passage des Écossais. Vous pourrez également égrener le temps en prenant connaissance des différents panneaux d’interprétation illustrant les différentes facettes de l’histoire de la ville Cookshire-Eaton.  Et pourquoi pas prendre une bonne bière à la micro-brasserie des 11 comtés?

https://www.cantonsdelest.com/villes-et-villages/41045/cookshire-eaton

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Fermer le menu